Pour les derniers jours de notre voyage, nous avons choisi de poser nos valises (enfin, nos sacs à dos plutôt) sur l’île de Koh Phayam. Cette île est peu connue, et c’est d’ailleurs pour cela que nous l’avons choisie. Elle se situe au large de Ranong, à la limite de la frontière avec la Birmanie, ce qui explique d’ailleurs la présence de nombreux birmans. Cette île n’a pour l’instant pas succombé au tourisme de masse, un point positif pour nous.

kop phayam map

Nous avons donc rejoint Koh Phayam en bateau depuis l’embarcadère de Ranong. Il y a trois types de bateaux à s’y rendre : les « slow boats » (lents), les « express boats » (un peu plus rapides) et les « speed boats » (rapides). Bien entendu, plus le bateau est rapide, plus le prix est élevé. Nous avons donc choisi la solution la plus économique : le « slow boat » avec lequel le trajet se fait en 2h.

Une fois arrivés sur l’île, il faut savoir qu’il n’y a pas de voiture. Enfin, il y en a bien quelques unes mais ce sont surtout de gros véhicules pour le travail des locaux, ainsi que quelques petits tracteurs, mais c’est tout. Du coup nous avons pris un moto-taxi pour rejoindre notre bungalow.

Koh Phayam est une petite île qui est dans un esprit assez hippie. Il y a d’ailleurs de très nombreux bars aux couleurs Rasta, avec de la musique reggae et des portraits de Bob Marley un peu partout. Cela lui donne un air très paisible. Les touristes venant s’y poser sont de toutes générations : des jeunes enfants aux retraités qui semblent venir depuis des années. Le fait que la circulation se fasse majoritairement en scooter est très agréable, puisque les routes sont petites et le bruit des voitures absent. Il est aussi possible de se balader à vélo, bien qu’il faille se préparer à dévaler de petites pentes et du coup, à les monter aussi. Sachant que la route n’est pas parfaite, il faut tout de même être prudent.

Nous sommes restés 5 nuits sur la baie Ao Yai (Long Beach) et 3 nuits sur la baie Ao Kho Kwai South (Buffalo Bay). Nous nous sommes également rendus sur les baies Ao Kho Kwai North (Buffalo Bay) et Ao Kwang Peeb (Monkey Beach). Nous allons donc vous donner notre avis sur ces différentes baies.

Ao Yai (Long Beach)

C’est sur cette partie de l’île que nous avons passé le plus de temps, et nous ne le regrettons vraiment pas ! Nous nous sommes aperçus qu’il s’agissait de la partie de l’île la plus animée : il y a pas mal de bungalows, de restaurants et de bar. Mais ce n’est pas hyper bruyant pour autant. Le soir, il y a une ou deux fêtes mais nous n’avons jamais été embêtés par le bruit. Nous logions dans un bungalow à deux minutes à pied de la plage, une aubaine ! Rien de mieux pour un footing matinal, une petite baignade ou un jus de mangue devant un magnifique coucher de soleil. Car c’est bien sur cette baie que les couchers de soleil sont les plus beaux. Il est même possible de se baigner en le regardant, que demander de plus ? L’inconvénient de cette plage c’est qu’il y a peu d’espaces ombragés pour se poser, à moins d’aller boire un verre dans un des bars en profitant des sièges disponibles. L’autre inconvénient c’est que, bien que le sable de la plage soit agréable, celui de la mer est plus noir et rend la visibilité moins évidente à travers l’eau. Il ne s’agit donc pas d’une de ces plages paradisiaques. Il n’empêche qu’on a adoré cette baie ! Il y a tout à disposition : une petite supérette, des restaurants, des fruits, des vélos/scooters à louer, la plage… avec notre super bungalow, posés sur les transats au calme, on avait besoin de rien d’autre ! Mais on est quand même allé faire un tour sur les autres baies pour voir à quoi ça ressemblait.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ao Kho Kwai North (Buffalo Bay)

Nous avons rejoint cette plage depuis Ao Yai en vélo. Environ 8 km sur une mini-route à peu près bétonnée correctement (avec quelques trous) mais surtout vallonnée. Avec la chaleur qu’il fait, vous êtes sûrs d’arriver en sueur ! Heureusement la récompense était belle. Une très jolie plage, avec encore moins de monde qu’Ao Yai (c’est pour dire !), et des points ombragés pour se poser. Quelques restaurants et bars pour se désaltérer, mais surtout, du sable blanc et une eau claire : ça y est, le rêve est là ! Nous y sommes restés quelques heures, à se baigner, lire, et se balader sur la plage. C’est d’ailleurs ici qu’est installé le Hippy Bar, ce fameux bateau construit de bois de récup. Apparemment il y a quelques bons spots pour du snorkeling aux alentours (plongée masque-tuba), cependant, nous ne les avons pas testés. Bref, une très belle plage à nos yeux.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ao Kwang Peeb (Monkey Beach)

Située un peu plus au nord de Ao Kho Kwai North, nous avons rejoint cette plage en scooter pour y passer quelques heures. D’après les locaux, on peut se baigner dans cette baie à toute heure, malgré les marées, ce qui n’est pas forcément le cas de toutes celles de l’île. Il s’agit d’une petite plage avec vraiment peu de monde et un seul petit restaurant pour manger ou boire un verre dans un paysage splendide. L’avantage c’est qu’il y a des arbres pour se poser à l’ombre, et que l’eau est belle. On a d’ailleurs pu voir quelques poissons en faisant du snorkeling même si la visibilité n’était pas toujours parfaite. L’inconvénient des arbres c’est qu’il y a pas mal de feuilles dans l’eau, mais bon ça va, on ne va pas s’en plaindre dans un tel décor !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ao Kho Kwai South (Buffalo Bay)

C’est à proximité de cette plage que nous avons séjourné pendant nos trois dernières nuits. Une très jolie baie avec de l’eau claire et vraiment peu de monde. En plus, il y a pas mal d’arbres pour se poser à l’ombre. Cependant, il y a quelques inconvénients à cette plage selon nous. En effet, on ne peut pas se baigner toute la journée en raison des marées car à marée basse, l’eau va vraiment très loin ; lorsque la marée est haute il n’y a presque plus de place pour se poser sur le sable ; et attention à la vase par endroits. De plus, les restaurants qui sont installés sur la plage ont une fourchette de prix plus élevée que ce qu’on peut trouver sur l’île (qui est déjà plus importante que celle qu’on trouve sur le continent). Malgré cela, il est très agréable de faire trempette sur le bord de la mer à marée (presque) haute, et les rochers permettent d’avoir un beau paysage.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après cette jolie parenthèse marquant la fin de notre voyage, nous avons pris la route jusqu’à Bangkok avant notre vol retour vers Paris !

Infos pratiques :

  • Trajets :
    Ranong-Koh Phayam : des tuk-tuks partent régulièrement de la station de bus pour l’embarcadère à raison de 50 bahts par personne. Là il y a plusieurs compagnies en fonction du type de bateau que vous voulez, en général les prix sont les suivants : 200 bahts pour le slow boat, 250 bahts pour l’express boat et 350 pour le speed boat. Nous nous avons pris le slow boat qui dure 2h avec Tai Kak Pier à 10h, et départ à 15h de Koh Phayam au retour. Il n’y a pas beaucoup de choix pour le slow boat, alors qu’il y a un bateau presque toutes les heures (la journée) avec le speed boat. Par contre, avec Tai Kak Pier, l’embarquement à Ranong se fait à un autre endroit, donc ils vous emmènent en tuk-tuk directement là-bas vers 9h-9h15, sans coût supplémentaire. Vous pouvez aussi aller directement à cet embarcadère si vous le souhaitez et acheter vos billets sur place au même prix. Par contre au retour le trajet en tuk-tuk depuis cet embarcadère jusqu’à la station de bus nous a couté 70 bahts par personne. Moto-taxi sur l’île : nous avons payé 70 bahts chacun de l’embarcadère à Ao Yai et 50 bahts chacun de Ao Kho Kwai South à l’embarcadère. Ranong-Bangkok : plusieurs compagnies proposent des bus faisant ce trajet avec différents horaires et différents tarifs. Nous, nous avons pris un bus à 19h30 avec Alek Tour pour 325 bahts par personne, et nous sommes arrivés à 4h30 du matin à la gare routière du sud de Bangkok (Sai Tai Mai). Pour plus d’infos sur le bus à prendre de cette gare au centre de Bangkok, rendez-vous sur notre article Faire ses premiers pas à Bangkok (lien vers article).
  • Hébergement :
    Ao Yai : nous avons logé à Little Hut où nous avions un superbe petit bungalow en dur avec ventilateur et salle de bain privative avec toit ouvert, autant vous dire que c’était agréable de prendre sa douche sous le soleil mais toujours à l’abri des regards. Nous avions une petite terrasse pour nous où il était possible de se poser au calme. En plus, la plage est à deux minutes à pied. Et tout ça pour 800 bahts la nuit (tarif sur Booking avec l’offre Genius -10%, sinon c’est 890) soit environ 20€.
    Ao Kho Kwai South : nous étions à Rabbit Bungalows dans un bungalow, plus rustique que le précédent puisqu’il était entièrement en bambou, avec salle de bain privative et petite terrasse avec hamac pour 540 bahts la nuit (avec offre Genius -10%) soit environ 13,50€. Le lieu est très calme, avec un petit lac et le spectacle des toucans qui viennent dans les arbres tôt le matin et le soir avant la tombée de la nuit. L’accès à la plage est à 500 m. A savoir : il y a l’électricité dans le bungalow de 18h à 6h, le reste de la journée des prises sont à disposition au restaurant.
  • Restaurant :
    Ao Yai : il y a pas mal de choix sur cette baie mais nous avons eu un petit coup de cœur pour les petit-déjeuners du Rainbow et les repas du Baan Namchaa. Sinon, en face du Tum Restaurant il y a un petit stand de fruits délicieux, qui peuvent être découpés sur demande, et les fruit shakes sont vraiment pas ches et délicieux (40 bahts).
    Ao Kho Kwai South : nous avons pris tous nos repas où nous logions, au Rabbit Bungalows, sauf pour les petit-déjeuners que nous avons pris au bord de la mer, au Phayam Cottage. Il y avait plus de choix pour des petits-déjeuners sucrés, bien que la carte ne soit pas non plus très étoffée.
  • Locations : à chaque fois, nous louions pour 24h. Nous avons pris le scooter pour 250 bahts ; deux masques et tubas pour 200 bahts au total ; et les vélos pour 80 et 100 bahts chacun, en fonction de la qualité du vélo.

5 comments

      1. Bonjour, nous aimerions aller la bas mais nous n’avons qu’un petit budget, peut être pouvez vous nous donner des renseignements s’il est possible de trouver des logements à moin de 10€ par nuit par exemple☺️ Merci d’avance pour votre aide

  1. Bonjour, nous aimerions aller la bas mais nous n’avons qu’un petit budget, peut être pouvez vous nous donner des renseignements s’il est possible de trouver des logements à moin de 10€ par nuit par exemple☺️ Merci d’avance pour votre aide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *