Nous avons pris un bus depuis Vang Vieng pour rejoindre la ville de Luang Prabang, où nous avons décidé de nous poser une semaine environ et ainsi y fêter Noël. La route, comme partout au Laos, n’est pas très belle, mais ici, nous sommes passés dans des paysages vallonnés, il fallait avoir le cœur bien accroché ! Heureusement, cela valait vraiment le coup car nous nous sommes arrêtés à un point de vue magnifique !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Arrivés à Luang Prabang, nous nous sommes aperçus que la ville est très touristique ! En même temps, rien de bien étonnant puisque la ville est classée au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle celle-ci est si bien préservée. En centre-ville, pas de petites épiceries pleines de pubs accrochés de tous les côtés, non, ici les enseignes sont en bois, avec toujours le même style de bâtiment, ce qui donne une harmonie et un charme indéniable à la ville. Il y a également de très nombreux temples qu’il est possible de visiter.

Etant touristique, la ville propose de nombreuses activités. Bien qu’en y restant une semaine, nous n’avons pas tout testé car nous voulions aussi nous reposer. Nous pouvons tout de même vous parler de plusieurs d’entre elles :

Le Night Market de Luang Prabang

Tous les jours, la rue principale de la ville (Sisavang Vong Road) est bloquée à la circulation et laisse place à de nombreux vendeurs qui s’installent dès 16h pour y rester jusqu’à 21h30-22h. Il est possible d’y trouver de très nombreux articles, que ce soit des sacs, des vêtements, des tapis, des lanternes, de la vaisselle en bois, des peluches, des cartes postales en relief, des bijoux, etc… Il est très agréable de s’y balader même s’il y a toujours pas mal de monde et qu’on est vite tentés d’acheter de nombreux objets. Attention au portefeuille donc !

Luang Prabang Laos night market

Le musée TAEC (Traditional Arts & Ethnology Centre)

Il s’agit d’un petit musée privé qui est consacré aux minorités ethniques du pays. Nous avons beaucoup aimé cette visite, d’autant plus que nous y sommes allés le vendredi après-midi à 15h, lorsqu’une visite guidée en français était réalisée gratuitement par une femme belge travaillant dans le centre. Nous avons beaucoup appris sur les ressemblances et différences entre chaque ethnie qui sont classifiées en fonction de leurs langues plus ou moins similaires. Il y avait également une exposition temporaire qui était consacrée aux larmes de Jobs, des céréales qui sont utilisées par de nombreuses communautés comme ornements pour leurs costumes ou pour la conception de bijoux. A la fin de la visite, une boutique avec des articles fabriqués par ces différentes ethnies. On n’a pas résisté, on y a acheté nos cadeaux de Noël !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tad Kouang Si

Bien que située à environ 30 km de la ville, nous ne pouvons que conseiller de partir assez tôt le matin pour avoir, comme nous, un peu de tranquillité lors de la visite de cette cascade. Nous avons été très impressionnés par la couleur de l’eau, très claire. Il est d’ailleurs possible de se baigner à quelques endroits (c’est indiqué), mais ayant un peu froid, nous avons juste trempé les pieds ! Cependant, à la fin de notre visite, quand la température a commencé à monter, nous avons vu des gens se baigner entièrement ! Par contre, on vous laisse imaginer encore une fois les grands yeux des locaux et autres asiatiques devant ces occidentales en bikini. Et oui, on rappelle qu’il s’agit toujours du Laos et que la culture est différente, être en bikini pour eux revient à être nu pour nous ! A l’entrée du lieu il y a également quelques ours puisque ce site est aussi un centre de protection pour ces animaux.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nouvel an Hmong

Comme nous le disions dans notre article sur Vang Vieng (mettre le lien), il s’agissait à cette période du nouvel an de la communauté Hmong qui se célèbre sur plusieurs jours. Cette ethnie étant particulièrement présente dans le nord du pays, c’est ici, à Luang Prabang près de la zone aéroportuaire, qu’était célébrée cette fête par des milliers de personnes, sur un grand terrain aménagé pour l’occasion. Lors de notre visite du TAEC, notre guide nous avait parlé de cette fête et de ses traditions. C’est notamment lors du nouvel an que de nombreux couples se forment. En effet, il existe un jeu de séduction qui consiste à envoyer une balle à une personne qui nous intéresse et ainsi discuter en même temps. Afin de séduire, tout le monde (et surtout les femmes) se mettent sur leur 31 en arborant leurs costumes traditionnelles qu’elles ont confectionné elles-mêmes. L’occasion de montrer leurs aptitudes : plus le costume est joli, plus il fait de l’effet ! Il est aussi possible d’essayer des costumes traditionnels. Nous étions un peu réticents à le faire mais en fait ils le font tous (ils aiment essayer les costumes des autres car au sein des Hmongs, ils n’ont pas tous les mêmes). Nous avons donc osé et ils étaient vraiment contents de nous voir les porter, c’était vraiment un moment très sympa ! Il y a également de nombreuses autres activités, des jeux, des lieux de restauration, etc… de quoi passer un très bon après-midi !


Massage

Parmi les nombreuses activités à faire à Luang Prabang, il y a notamment : se faire masser ! Il y a tellement de choix en terme de salons que nous vous conseillons de bien vous renseigner avant d’y aller, au risque de vous retrouver avec un mal de dos pendant plusieurs jours, ce qui a été le cas pour Julie ! En Asie, les massages sont souvent beaucoup plus toniques que ce que nous avons l’habitude chez nous.

Tak Bat (l’aumône des moines)

Depuis toujours, les moines font l’aumône au lever du soleil. A Luang Prabang, cette pratique est devenue malgré elle, très « populaire ». De nombreux touristes y vont pour prendre des photos, mais pas toujours avec respect. Nous avons d’ailleurs vu des panneaux dans la ville demandant aux touristes de respecter ce moment en restant à distance avec les appareils photos. Même s’il est aussi possible de participer en s’agenouillant avec un bol de riz et une cuillère pour faire la donation aux moines. Pas de réveil à l’aube pour nous, pas non plus de photos, nous avons préféré nous abstenir d’y aller.

Nous avons donc célébré le réveillon de Noël à Luang Prabang, non pas avec du foie gras entourés de notre famille, mais autour d’un repas traditionnel avec deux toulousains rencontrés à Luang Prabang, Lisa et Kenny. Le jour de Noël, nous avons partagé un repas à l’hôtel avec d’autres résidents. Des moments très sympas.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Infos pratiques :

  • Hébergement :
    encore une fois, nous vous conseillons de trouver un hôtel directement sur place ! Le moins cher que nous avions trouvé sur Booking.com était finalement assez cher et pas top. Heureusement, nous n’avions réservé qu’une nuit, avant de nous diriger vers la Tephavong Guesthouse. Nous vous conseillons cet hôtel simple, pour lequel nous avons payé 100 000 KIPS la nuit (environ 10€) pour une chambre double avec salle de douche et eau chaude ! Bon, par contre il faisait un peu froid dans la chambre. Mais si on a résisté une semaine c’est que ça passe quand même.
  • Restaurant :
    pas très loin de notre hôtel, face au centre d’informations touristiques et au début du night market sur Sisavang Vong Road, de nombreux petits stands de restauration sont présents du matin au soir. Les prix sont hyper raisonnables et vous pouvez y trouver de nombreux plats de riz et noodles mais aussi des sandwichs et de délicieux jus de fruits frais. Pendant le night market, vous pouvez trouver dans certaines petites rues perpendiculaires à la rue principale des buffets où vous pouvez remplir votre assiette avec tout ce que vous voulez pour 1 000 KIPS soit seulement 1€ (viande en supplément).
  • Bar :
    le bar l’Utopia est très réputé pour se poser en journée mais aussi s’amuser le soir. De la musique, une jolie vue sur la rivière Nam Khan, tout ce qu’il faut pour être bien. Ils proposent également des cours de yoga.
  • Couvre-feu :
    attention, un couvre-feu est en place à Luang Prabang. Veillez à rentrer à votre hôtel avant 11h30 car à minuit plus personne ne doit être dans la rue, au risque de se prendre une amende. D’ailleurs, de nombreux hôtels ferment leurs portes pour ne pas avoir de soucis, donc regardez votre montre !
  • Tarifs :
    – Musée TAEC : l’entrée est de 25 000 KIPS par personne bien que la visite guidée en français soit elle, gratuite.

    – Tad Kouang Si : l’entrée est de 20 000 KIPS par personne. En partageant un tuk-tuk avec 4 autres personnes, cela nous est revenu à 40 000 KIPS chacun, aller/retour depuis Luang Prabang. Si vous êtes seuls, allez le matin aux alentours du centre d’informations touristiques. C’est ici que de nombreux tuk-tuks proposent d’y aller et les touristes s’arrangent pour faire des trajets ensemble.
    – Nouvel an Hmong : pas d’entrée à payer. Nous avons cependant payé 15 000 KIPS chacun pour l’essayage des costumes traditionnels et 20 000 KIPS chacun pour le tuk-tuk, aller/retour depuis Luang Prabang, en l’ayant partagé avec deux autres personnes.

1 comment

  1. Ping : Muang Ngoi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *