cu chi
Claustrophobes, abstenez-vous !

Les galeries souterraines de Cu Chi ont été créées par les vietnamiens sous l’Indochine française mais ont été vraiment développés pendant la guerre contre les américains. Elles sont situées à environ 50 kilomètres au nord de Hô-Chi-Minh-Ville et atteignent presque 250 km. Elles étaient utilisées comme caches pendant les combats mais également d’armurerie, d’hôpitaux, de lieux de réunions, de voies de communication, etc…

Intéressés par l’histoire de la Guerre du Vietnam, nous avons décidé d’aller visiter ces galeries souterraines. Après avoir réussi à nous rendre à Cu Chi sans passer par une agence, un guide est venu nous faire la visite. Pour commencer, il nous a montré un petit film d’une vingtaine de minutes qui, il faut l’avouer, n’est rien d’autre que de la propagande à la gloire de l’armée vietnamienne communistes. Voir tous ces soldats (hommes et femmes) sourires aux lèvres pendant le conflit (on ne voit pas « l’ennemi américain ») autant vous dire que ces minutes ont été très longues, surtout que la qualité audio est vraiment médiocre. Cependant, les représentations des tunnels et la carte qui entourent l’écran sont très intéressants, nous vous conseillons d’y jeter un œil.

Une fois le film terminé, nous découvrons alors les conditions dans lesquelles les soldats vivaient. Pas facile de se déplacer dans des galeries, croyez-nous ! Et encore, nous n’avons testé que le premier niveau des tunnels, le second et le troisième étant encore plus étroits.

On voit aussi des pièges artisanaux camouflés dans la forêt, il valait mieux ne pas tomber dedans car rien qu’en les voyant, on souffre. Pour les fans d’arme, il vous est proposé de tirer sur un stand. Il y a également un temple à la mémoire des vietnamiens morts pendant la guerre. Elle contient une statue de Hô-Chi-Minh au centre et le nom de tous les soldats morts pendant la guerre sur les murs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Comment s’y rendre sans agence ?

Nombreuses sont les agences qui vous proposent la visite des ces galeries souterraines. Mais le prix peut être cher, très cher. Nous avons donc choisi de nous y rendre par nos propres moyens. Et en fait c’est très simple, il y a deux bus à prendre :

Le bus n°13 : vous pouvez le prendre à différents endroits de la ville mais sachez qu’il part de Cong Vien 23/9. Son terminus est Cu Chi et c’est ici qu’il vous faut descendre. Le trajet coute 7000 VND et dure environ 1h15. Attention en sortant, vous allez être assaillis de chauffeurs de taxi. Ignorez-les car il y a un deuxième bus à prendre.

Le bus n°79 : Prenez-le et descendez à l’arrêt Ben Duoc Tunnels. Le trajet coute 6000 VND et dure environ 30 minutes.

Si vous ne savez pas exactement quand vous arrêter, n’hésitez pas à demander au chauffeur ou à la personne qui vous vend le ticket. Et n’hésitez pas à suivre le trajet sur Maps.Me pour vous donner un ordre d’idée.

Chaque bus part environ tous les ¼ d’heure, donc pas de soucis à ce niveau là. Si vous voulez vous pouvez regarder les horaires sur l’application BusMap.

Une fois arrivés, vous traversez le parking, payez l’entrée de 90 000 VND par personne et vous pouvez voir le temple puis vous diriger vers le site des tunnels où vous trouverez un guide.

2 comments

  1. On a hésité à s’y rendre aujourd’hui mais on a eu la flemme de faire les 3h de bus aller-retour ( et il était hors de question de passer par une agence). Et quand je vois l’entrée, je ne sais même pas si j’aurais eu le courage de me faufiler la dedans !
    Sans regret …

    1. Haha ça vaut le coup quand même, on a eu quelques frayeur car on est pas habitué à être dans un endroit aussi confiné. Le prix en agence…il est un peu abusif oui, c’est pour cela qu’on explique comment s’y rendre par ses propres moyens. Ou comment se cultiver sans ruiner son portefeuille 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *