Et si nous faisions une petite pause? Cap sur l’île de Koh Rong Samloem au sud du pays.

Pour cela, nous avons pris le train depuis Phnom Penh jusqu’à Sihanoukville. Cette ligne, qui passe également par Kampot, a été réhabilitée depuis 2016. Nous voulions donc absolument la tester. Malheureusement, il n’y a pas encore beaucoup de liaisons disponibles. Pour le moment cela se limite principalement aux week-ends et aux vacances. Il est possible de prendre son ticket directement à la gare ferroviaire de Phnom Penh. Pour vous donner un ordre d’idée, cela nous a coûté 8 dollars chacun. Le trajet, dans des voitures climatisées, s’est très bien passé. Les équipements sont récents donc encore en bon état, c’est une chance. Même si nous attendons de voir combien de temps cela durera car ils sont mis à rude épreuve par les enfants cambodgiens 😀

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En arrivant à la gare nous avons pris un tuk-tuk afin de rejoindre l’embarcadère pour les ferrys à direction des deux îles : Koh Rong et Koh Rong Samloem. Il s’agit de celui situé au bout de la rue Serendipity Beach. Ici vous trouverez toutes les compagnies de ferrys qui effectuent les traversées. Notre ticket aller-retour avec Buva Sea Cambodia nous est revenu à 22 dollars chacun. Pour le retour, il suffit juste d’appeler la veille pour réserver sa place. Nous avons eu de la chance, la mer n’était pas très agitée, parce que vu la vitesse du « speed-ferry », il y a de quoi être malade ! Par contre, cela ne nous a pas empêchés d’être attristés par tous les déchets flottants rencontrés sur le chemin. Nous n’avons donc pas été surpris de les retrouver plus tard sur certaines plages de l’île. Un gros travail de traitement des déchets et de sensibilisation de la population est à faire !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avons choisi de nous poser à M’Pay Bay Village, au nord de l’île. Il y a encore peu d’activités sur cette partie de l’île, c’est reposant. Mais nous pensons que la plage abritera beaucoup plus de monde dans les années à venir à en juger par le nombre de bars et petits hôtels en construction, ce qui veut dire que si vous voulez de la tranquillité, allez-y vite ! Et nous ne pouvons que vous conseiller le petit hôtel où nous étions, Seapony, tenu par une australienne mariée à un cambodgien. Les petits-déjeuners sont à tomber et la chambre est top !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une fois sur l’île, nous en avons profité pour explorer la jungle (attention aux toiles d’araignées car ces dernières sont grosses… très grosses). C’était très agréable comme balade.

Koh Rong Samloem

Nous nous sommes également baladés le long de la plage. Malgré quelques parties où les déchets sont omniprésents, certaines plages sont paradisiaques ! Même Christopher s’est baigné, alors c’est pour dire !!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ces trois jours sur l’île nous ont fait beaucoup de bien, et si le visa n’était pas si proche de la fin, on pense qu’on aurait bien pu prolonger pour profiter encore un peu des jolis couchers de soleil !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *