Auschwitz Birkenau

Lors de notre semaine en Pologne, nous avons décidé de nous rendre au site de Auschwitz-Birkenau, là où des milliers d’enfants, de femmes et d’hommes ont péris pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Alors bien sûr, ce n’est pas une visite comme une autre, nous le voyons plus comme un devoir de mémoire plutôt qu’un attrait touristique. On ne vous cachera pas que beaucoup d’agences de tourisme proposent des formules sur-mesure pour des visites mais sachez qu’il est possible de vous organiser vous-mêmes (trajet et visite). Notez que la ville où ont été construits ces camps est Oświęcim, nom qui a été transformé par le nom Auschwitz à l’époque par les nazis. Depuis, la ville a repris son nom d’origine polonais. Si vous voulez un guide pour vous assister, alors il vous faudra réserver votre place bien à l’avance sur le site Internet du camp. Vous aurez le choix entre faire la visite en groupe ou bien individuellement. Vous pourrez vous y rendre facilement depuis Cracovie en 1h de voiture/bus, ou en train. Ayant planifié cette visite au dernier moment, nous sommes passés par une agence.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous vous conseillons fortement d’avoir un guide. Nous en avions un qui nous a fait la visite en français, avec un groupe, et c’était très intéressant. Faites preuve d’humilité lors de la visite (on vous dit ça car une française de notre groupe s’est mise à allumer sa cigarette et s’est faite réprimander verbalement par le guide d’un autre groupe, on avait honte franchement). On connaît tous le massacre qui s’est déroulé en ce lieu particulier, mais en s’y rendant, nous prenons encore plus conscience des faits. Déportation, humiliation, torture, expérimentation, marquage… le processus mis en place par les nazis vous sera décrit dans ses moindres détails, de l’arrivée en train des déportés Juifs jusqu’à la « solution finale ». Même si on ne peut réellement imaginer l’horreur de l’époque quand on voit aujourd’hui la nature qui a repris sa place.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En effet à l’époque, contrairement à ce que vous voyez sur les photos, il n’y avait pas d’herbe (« sinon, on l’aurait mangée » a dit l’un des survivants), il y avait aussi beaucoup plus de baraques en bois sur le site de Birkenau. Elles ont toutes été détruites avec le temps, dû à leur présence sur un terrain marécageux. Certaines ont été conservées/reconstruites pour encore une fois, témoigner des événements qui s’y sont déroulés. Lits en bois dur entièrement pourris, entassés les uns sur les autres, un simple pyjama rayé pour se protéger du froid, des « cheminées » dans les baraques qui ne pouvaient être utilisées faute de combustible, un accès très facile aux rats propageant les maladies, des tranchées en béton servant à la défection…, le fait d’imager les victimes attendant la mort vivre dans ces conditions donne la nausée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Alors bien sûr, certaines personnes peuvent se sentir heurtées par quelques parties de la visite, nous imaginons d’autant plus lorsque des proches sont allés à Auschwitz-Birkenau, mais nous leur conseillons tout de même de s’y rendre. C’est aussi de notre point de vue une façon de rendre hommage à toutes ces personnes assassinées dans ce camp et dans d’autres, montrer qu’on n’oublie pas l’horreur à laquelle l’être humain est capable.
Sur une plaque, il est d’ailleurs noté de s’en souvenir, pour bien entendu, ne pas recommencer, mais quand on voit l’état du Monde aujourd’hui, on se rend compte que l’être humain n’a jamais retenu la leçon.

Auschwitz Birkenau

 

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *